Sumi-e & calligraphie au pinceau

A l’atelier, nous avons beaucoup de pinceaux japonais pour peindre mais aussi pour faire de la calligraphie à l’encre de Chine.

Rédaction : Emmanuelle Magnenat

Soit on les aime, soit on les déteste : les pinceaux japonais. 

Pourquoi ? Parce qu’ils sont pointus et qu’ils se plient légèrement ou énormément selon leur utilisation. Pour un européen habitué à son classique pinceau à bout rond, cela décontenance…

Dans les cours de dessin et de préparation aux examens, à un moment donné, il sera intéressant de toucher à la technique de l’encre au pinceau. Il y a plusieurs manières de l’utiliser et vous trouverez certainement votre bonheur dans l’une ou l’autre de ces techniques. 

A titre personnel, j’adore les pinceaux japonais et l’encre; ma mère aussi les utilisaient beaucoup en lavis

salle xyzebre matériel
Pinceaux japonais de l'atelier dans le bocal "Thé"

Encre

calligraphie japon encre de Chine
Ensô par Célia (élève)

L’encre au pinceau permet beaucoup d’applications différentes. 

Parmi elle, le tracé d’écritures et de motifs asiatiques est un grand classique. Apparemment simple, celui-ci demande la maîtrise de l’outil pinceau et de la quantité d’encre du point de vue technique et celle du souffle, de la vitesse et de la posture dans l’exécution. 

L'ensô

Le plein et le vide d’un seul geste.

La calligraphie japonaise notamment fait appel au mouvement du corps mais aussi de l’esprit qui insuffle la vie au tracé. C’est très philosophique et proche des arts martiaux.

peindre

sumi-e encre de chine copic
Sai par Idriss (l'animal est en sumi-e)

Le sumi-e est une technique japonaise pour les estampes à l’encre de Chine. 

Elle a des similitudes avec l’écriture au pinceau. L’outil est le même (parfois, le pinceau est un peu plus rigide que celui pour écrire). Le maintien de l’outil se fait en vertical entre 2 doigts. 

On peut bien entendu faire des paysages classiques, mais aussi des illustrations contemporaines et même du manga avec le sumi-e. 

Sumi-e

Sumi (墨) signifie « encre » et e (絵), dessin. 

Le sumi-e peut être exécuté avec de l’encre noire sortie de sa bouteille. Il est aussi de coutume de la mélanger à l’eau pour faire des lavis plus ou moins gris.

bonheur

calligraphie kanji encre

Après avoir découvert la calligraphie au pinceau lors de son récent voyage en Chine, Bernarda s’est mise avec motivation à la réalisation de l’écriture du kanji « bonheur ».

Elle ne s’est pas laissé abattre. Après bien des ratés, essais, demi-victoires, elle a gardé l’un des tracés qu’elle trouvait satisfaisant. 

Elle a ensuite adapté celui-ci sur sa boutique Redbubble

Kanji "bonheur"

Pour emporter le bonheur avec soi.

Les élèves dépassent le syndrome de la feuille blanche et créent des réalisations variées que vous pouvez découvrir dans la rubrique « Du côté des élèves« .

Découvrir d'autres aspects de l'atelier