Technique abstraite : Sploutches en devenir

Sploutch ! D’une tache, une oeuvre. Technique abstraite développée par notre élève Arthur qui a exploré les dessous des taches. 

Rédaction : Emmanuelle Magnenat

taches

sploutchisme

Un jour de décembre, je fis l'erreur puérile de vider un tube de peinture dans mon assiette alors que je n'en nécessitais que d'un brin. Alors, mon professeur de dessin, Emmanuelle, eut l'idée de "sploutcher". C'est-à-dire, écraser le résidu de peinture sur une feuille et réaliser un dessin à partir de cette tache.

Et le "sploutchisme" naquit. Depuis, j'ai réalisé une multitude d'oeuvres à partir de "sploutchs" en tous genres.

Arthur

Sploutchisme

C’est le nom que nous avons donné à cette tendance artistique 😉

32 pages – couleur
Genre : art book
Textes et Dessins : Arthur Pittet

Réalisé en cours de dessin loisir.

Le principe du sploutchisme est très simple : il suffit d’avoir de la peinture dans une assiette en carton (ou sur une feuille à part) et de la retourner pour que la couleur se mélange sur la feuille de l’oeuvre définitive. A partir de là, il faut attendre que la peinture sèche. Ensuite, en regardant la tache, on s’imagine ce que l’on pourrait peindre en plus. Au final, on peut revenir sur une représentation figurative. Et ainsi de suite avec les restes de peinture ! Rien n’est gaspillé chez XyZèbre 🙂

Lire en ligne / télécharger

Arthur

Arthur

Avant de faire du sploutchisme, il faisait du manga. Mais depuis que les taches l'ont attrapé, il sploutche chaque semaine pour notre plus grand plaisir.

Les élèves dépassent le syndrome de la feuille blanche et créent des réalisations variées que vous pouvez découvrir dans la rubrique “Du côté des élèves“.