Examens Bachelor et propédeutique : le bilan

La nouvelle formule des cours pour préparer les examens de bachelor ou de propédeutique porte ses fruits. HEAD, ECAL et CFParts

Rédaction : Emmanuelle Magnenat

examens

L’année scolaire 2021-2022 a marqué un tournant dans la méthode d’enseignement utilisée à l’atelier pour les examens d’entrée en Bachelor ou en Propédeutique des écoles d’art. 

Le cours de “concept et présentation orale” est venu s’ajouter à celui axé sur la réalisation du portfolio. Ainsi, les aspects pratiques et méthodiques se sont conciliés pour la grande réussite des élèves. 

Méthode, concept, expression et réalisation

Les étudiants ont pu se confronter à l’expérimentation dans un esprit résolument art contemporain. La recherche de concepts innovants, la répétitions de certains travaux afin d’élargir sa vision tronquée, la capacité de se surprendre et bien d’autres étaient au centre des nouveaux apprentissages créatifs. 

Les portfolios réalisés démontraient de manière efficace les aptitudes des candidats pour les études qu’ils avaient choisies. 

Alba

Examens réussis en propédeutique en communication visuelle et arts visuels, CFParts

Dalia

Examens réussis en propédeutique en Media & Interaction Design, ECAL (Lausanne)

Julia

Examens réussis en Ecole de Bande dessinée et d’Illustration (ESBDI), CFParts (Genève)

Lou

Examens réussis en Bachelor en cinéma d’animation, Ceruleum (Lausanne)

Louise

Examens réussis en propédeutique en photographie, ECAL (Lausanne)

Marie-Charlotte

Examens réussis en Bachelor à l’UAL en design de produit et de meubles (Londres), l’atelier de Sèvres (Paris), Middlesex foundation year (Londres), Ravensbourne Bachelor (Londres) 

Nassim

Examens réussis en bachelor en design de mode, HEAD (Genève)

Oscar

Examens réussis en propédeutique en communication visuelle , CFParts (Genève)

Tara

Examens réussis en propédeutique en arts visuels , CFParts (Genève)

Mais aussi

Bravo à nos élèves qui ont été admis au CFPArts en graphisme, interactive media design et bijouterie !

Beaucoup d’imagination et de technique caractérisaient les candidats de cette année.

Les élèves dépassent le syndrome de la feuille blanche et créent des réalisations variées que vous pouvez découvrir dans la rubrique “Du côté des élèves“.