3 gorilles funambules

Plusieurs de nos élèves ont créé des gorilles funambules pour l’examen d’entrée en animation chez Ceruleum avec succès.

Rédaction : Emmanuelle Magnenat

Autant le dire tout de suite : je suis très contente du résultat de mes 3 élèves au concours d’entrée en Bachelor en animation de l’école lausannoise Ceruleum

Les voir réfléchir à leur gorille respectif, affiner le concept, puis réaliser les planches finales m’a enthousiasmée ! Chacun a su montrer son style et le transcrire dans des personnages vivants, drôles, touchants ou bizarres.

Bravo à vous trois, je me réjouis de voir ce que vous allez faire en cinéma d’animation dans les années qui suivent !

Astro
naute

La recherche de l’équilibre m’a fait penser à celui qu’on doit trouver dans l’espace : pas d’apesanteur, une autre manière de se mouvoir.
Le fil serait celui qui retient l’astronaute à sa navette. Le fil est non seulement un élément d’équilibre mais aussi de survie.
J’ai également pensé à la Nasa qui envoyait des singes dans l’espace. Le logo « banane » est une parodie de celui de la Nasa.

Sacha

Le gorille funambule dans l'espace

Sur le fil de la vie

La recherche et les premiers croquis ont été faits en traditionnel. Le rendu final est créé à l’ordinateur. 

Suivre son univers sur instagram.

peluche

Après s’être énervée un moment en butant sur son choix de concept, Lauriane eut finalement l’idée de génie : « Et si je faisais un gorille en peluche ? » Une fois cette étape primordiale acquise, la réalisation a été très rapide. On avait envie de le voir en véritable peluche ! D’ailleurs, pour bien visualiser en 3D son personnage, Lauriane en a réalisé une version en Fimo. Tellement chou !!

Le gorille funambule en peluche

Sur le fil de l’enfance

La recherche, les croquis et la réalisation finale ont été faits en traditionnel. La technique choisie pour la mise en couleur est l’aquarelle, qui sert très bien ce sujet doux et poétique. 

Suivre son univers sur instagram.

Araignée

L’univers de Liona est peuplé de créatures étranges, la plupart du temps en noir et blanc. Il était logique qu’elle aille dans cette veine pour son gorille. Celui-ci aurait des ailes (c’est pratique s’il tombe par mégarde), un crâne squelettique et de mystérieux losanges d’énergie. L’ambiance noire et gothique a amené l’idée logique de la toile d’araignée comme fil de funambule. Le corps du personnage possède finalement les caractéristiques de deux animaux. 

Le gorille funambule gothique

Sur le fil de la toile d’araignée

La recherche, les croquis et la réalisation finale ont été faits en traditionnel. Les planches de rendu sont effectuées au marker noir à l’encre de Chine. 

Suivre son univers sur instagram.

Fun fact : Liona et Sacha avaient déjà été élèves chez XyZèbre auparavant en cours de préparation aux examens. Ils avaient tous les deux réussi le concours d’entrée au CFParts en section Interactive media design. C’est donc la 2e fois que je fête leur réussite 🙂

Gorille en Fimo par Lauriane

Les élèves dépassent le syndrome de la feuille blanche et créent des réalisations variées que vous pouvez découvrir dans la rubrique « Du côté des élèves« .